L’UNEF obtient la mise en place du 10ème mois de bourse

Cela fait plusieurs années que l’UNEF revendique l’instauration d’un 10ème mois de bourse pour couvrir les dépenses étudiantes du mois de septembre soit enfin tombé. Vous avez peut-être signé il y a quelques semaines notre pétition pour le pouvoir d’achat étudiant, et – la preuve que l’action collective paye- nous avons enfin été entendus !


argent

Il reste néanmoins à concrétiser application de ce 10e mois de bourse. Le président a en effet évoqué la nécessité d’allonger l’année universitaire. Nicolas Sarkozy ignore t-il que les étudiants travaillent déjà en septembre ? Depuis la réforme LMD, plus de 75% des étudiants (en université, CPGE, IUT, STS) reprennent désormais les cours avant le 15 septembre sans toucher d’aide. Et les activités pédagogiques (réunion de prérentrée, accueil des étudiants) exigeant la présence d’étudiants débutent en septembre dans plus de 90% des universités! Pour les boursiers, c’est donc travailler plus pour être aidé moins ! Pour que 500 000 boursiers perçoivent de 160€ à 460€ en plus chaque année, l’UNEF demande que les moyens nécessaires à la mise en œuvre de ce 10ème mois de bourse soient votés par le Parlement à l’occasion du débat budgétaire pour une mise en œuvre immédiate de cette mesure.

Alors que 23% des étudiants renoncent à des soins pour raisons financières, l’UNEF se félicite du doublement du montant de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (qui passe de 100 à 200 euros). En revanche, l’UNEF craint que peu d’étudiants en bénéficie du fait de la nécessité de disposer d’une déclaration fiscale indépendante. L’UNEF demande son versement sous la forme de « chèque santé » aux étudiants afin de prendre en compte leur autonomie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *