L’UNEF très largement majoritaire dans les élections étudiantes à l’IEP : Merci de votre confiance !

Les élections syndicales qui se sont tenues à Sciences Po les 9 et 10 février, ont vu la grande progression de l’UNEF à l’IEP, conjuguée avec l’augmentation de la participation qui s’est élevée à 28%. Alors que l’UNEF a recueilli 36% des voix lors du scrutin 2009, cette année c’est plus de 50% des votants qui ont déposé un bulletin UNEF dans l’urne. Plus qu’une reconduction comme première force syndicale à Sciences Po, ce score sans appel marque à la fois l’échec de l’alternative autoproclamée du Mét, qui n’a même pas réussi à conserver les voix conjuguées de Nouvelle Donne et de l’UNI, la perte par InterZaide de deux sièges et de sa place de deuxième force de l’IEP, et la disparition des conseils de la Confédération étudiante, qui avec 0 élus, perd sa représentativité.

Avec plus de 50% des voix, l’UNEF a obtenu 5 sièges sur 8 en Commission paritaire, 5 sur 8 en Conseil de direction, 3 sur 6 en Conseil Scientifique et 5 sur 5 en Conseil de l’école doctorale. Nous gagnons donc 5 élus, et retrouvons un score que nous n’avions pas obtenu depuis 2001 ! De la confiance plus qu’amplement renouvelée dont nous ont gratifié les étudiants, nous tirons 3 leçons principales.

La première est la reconduction de l’efficacité. Seul syndicat présent quotidiennement en Péniche pour informer, défendre et organiser la solidarité, l’UNEF voit son action validée, puisque les étudiants la reconduisent en lui permettant d’être toujours plus efficace au service des étudiants.

La seconde est la sanction par les étudiants des syndicats ne les ayant pas défendu durant leur mandat. Tous les syndicats ayant voté pour l’augmentation des frais de scolarité font des scores moins élevés que l’année passée. La crédibilité du bilan de l’UNEF et de ses engagements tenus a donc été récompensée.

La dernière est le refus de la sélection à l’entrée du master. En votant pour l’UNEF, les étudiants ont envoyé un message direct à la direction, refusant incontestablement toute forme de sélection entre les deux cycles qui ne permettrait pas le libre-choix par les étudiants de leur vie professionnelle et le respect de leur autonomie. La première priorité de l’UNEF durant ce mandat sera donc la mobilisation pour une véritable politique d’orientation et l’opposition à toute forme de sélection à l’entrée des masters.

L’UNEF majoritaire, c’est surtout une grande responsabilité pour le syndicat, qui avec plus de la moitié des élus, se devra d’être engagée au quotidien pour la défense des étudiants et fidèle aux engagements pris. Une pression sur nos épaules que nous assumerons et que nous devrons transformer en force dans les conseils afin d’établir les rapports de forces nécessaires à l’avancée des droits étudiants.

Ce n’est qu’un début : au boulot maintenant !

2 commentaires sur “L’UNEF très largement majoritaire dans les élections étudiantes à l’IEP : Merci de votre confiance !”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *