D’la BAL !

En ces temps de disette étudiante, alors que le panier fraicheur de la cafet’ augmente de 10 centimes et le ticket resto U de 15 centimes, une lumière brille encore à l’horizon : la Bourse aux Livres.

La Bourse aux Livres, ou le maintien du principe de solidarité étudiante. Et cette solidarité étudiante, chacun sait que l’on en a bien besoin avec un coût de la vie étudiante en hausse constante depuis plusieurs années, et qui a augmenté de 4,3% pour cette seule rentrée 2010. Alors l’UNEF, syndicat de tous les étudiants, essaye d’améliorer notre situation à l’échelle globale comme individuelle. Pour l’ensemble des étudiants, c’est le maintien des APL et de la demi-part fiscale, c’est l’obtention et la mise en place (enfin !) du 10eme mois de bourse, c’est notre bataille perpétuelle pour améliorer les conditions de logements des étudiants, … Pour Toi, étudiant, c’est la campagne sur le pouvoir d’achat des étudiants, c’est t’informer, te défendre et te soutenir lorsqu’un problème se pose à toi au cours de ta scolarité et c’est aussi la… (Tatatatam…) BOURSE AUX LIVRES, organisée par l’UNEF!

Toi aussi, fais preuve de solidarité envers tes congénères, viens vendre cet énorme manuel, qui ne te servira plus, mais que tu as tellement usé les années passées que ses pages s’en souviennent encore avec douleur. Soumet au jugement estudiantin ce petit ouvrage que tu as acheté pour un exposé bien particulier et dont tu ne t’es jamais resservi. Alors, en plus de permettre à tes successeurs étudiants d’acquérir ces livres moins cher qu’en librairie ou qu’à Gibert Jeune, tu en récolteras un petit pécule qui te permettra de manger autre chose que des pâtes ou du riz pendant un mois. Oh, tu peux toujours tenter d’aller chez Boulinier revendre tes livres, ils te proposeront (véridique !) 6 centimes d’euros pour ton Varian que tu as acheté non pas 50 centimes, mais 50 euros !

Vendeur convaincu ?

Comment faire ? Tu passes en péniche aujourd’hui ou demain (Vendredi 17 septembre au plus tard), entre 8h et 18h, muni, comme il se doit, de ta pile vertigineuse de bouquins. Tu tentes d’avancer jusqu’à la table de l’UNEF sans trop faire tomber tes livres et là tu fixes ton prix de vente, tu signes ton contrat de vendeur (30 secondes, top chrono) et l’on te contacte dès la fin de la Bourse aux Livres (24 septembre) pour te restituer tes gains et, pour les moins chanceux, tes livres invendus. Alors, plus une minute à perdre !

Acheteur convaincu ?

Rien de plus simple. La Bourse aux Livres se tiendra du 20 au 24 septembre inclus, au 56 rue des Saints-Pères, 3ème étage (ensuite, tu suis les flèches).

Attention, petite variante, la première journée, c’est-à-dire celle du 20 septembre est consacrée exclusivement aux adhérents UNEF. Deuxième variante : les adhérents bénéficient d’un tarif différencié de celui des non-adhérents  (à un euro près). Mais pourquoi ? Car ceux-ci ont déjà fait le choix de soutenir le syndicat et de contribuer, par leur temps mais aussi financièrement (via la cotisation annuelle de 20 euros), à la lutte pour l’amélioration des conditions étudiantes au quotidien.

Merci de votre participation et à très vite en péniche !!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *