Conseil de Direction du 30 Octobre : abstention massive sur le vote du futur directeur de Sciences Po, les élus exigent des réformes démocratiques !

Dans la foulée de la décision serrée du Conseil d’Administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), le Conseil de direction de l’IEP de Paris vient de proposer, à 13 voix pour, 14 blancs et nuls et 1 vote contre le nom d’Hervé Crès comme futur directeur de l’IEP de Paris.

Une procédure de désignation verrouillée, symptôme d’un manque de transparence qui appelle des réformes démocratiques

Durant la séance, la procédure a été une nouvelle fois critiquée par les élus. Grâce à la demande insistante des élus UNEF, largement soutenue au sein du conseil, un vote a eu lieu sur le report de la proposition de nouveau directeur. Les représentants de l’Etat ont par ailleurs soutenu ce report, en accord avec les déclarations du ministère qui souhaitait attendre la publication du rapport de la Cour des Comptes. Le caractère secret de ce vote a été refusé par la présidence du conseil. Le suffrage a néanmoins abouti à 14 voix sur 29 votants pour le report, les autres votes n’ayant pas même été comptabilisés. L’UNEF regrette fortement les modalités de ce vote.

La décision de nommer Hervé Crès est sans surprise. La cosmétique de concertation autour du processus de désignation ne suffit pas à cacher le verrouillage de la procédure. Le CA de la FNSP a voté en premier sur le nom du nouveau directeur. Ce conseil compte pourtant 85% de membres nommés ou cooptés, et est une instance profondément archaïque et non-démocratique. C’est pourtant lui qui, via la FNSP, gère véritablement l’IEP, établissement public.

L’UNEF appelle donc à tirer toutes les leçons de cette polémique et à moderniser la gestion de Sciences Po, notamment par une réforme de la composition de ce CA afin de mieux y représenter non seulement l’Etat, mais aussi les étudiants, enseignants et salariés.

Le futur directeur devra prendre des mesures fortes et immédiates pour les étudiants

Le projet qu’Hervé Crès a présenté entérine des dérives que l’UNEF dénonce depuis plusieurs années, notamment le morcellement des programmes de formation, la pédagogie sur commande des entreprises ou la course aux financements privés.

Devant l’opacité de la procédure et l’absence de débat d’idées et de projets, l’UNEF a publié une lettre ouverte à la future direction. Signée par déjà plus de 1200 étudiants, elle exige des engagements forts du nouveau directeur, notamment en repensant le système de frais d’inscriptions injuste de Sciences Po, ainsi que la fin de l’exclusion des étudiants des principaux processus de décision.

L’UNEF appelle le directeur et le gouvernement à réformer les instances décisionnelles de l’établissement

La précipitation dans laquelle le nouveau directeur a été nommé, sans attendre la publication du rapport de la Cour des comptes, ajoute au trouble qui entoure le gouvernement de Sciences Po. Pour que notre établissement retrouve sa sérénité, cette publication doit avoir pour conséquences directes une évolution radicale des pratiques de gestion vers plus de transparence, et l’ouverture d’un débat incluant la communauté de Sciences Po et le gouvernement sur les instances décisionnelles de l’établissement. Qu’importent les circonstances de sa nomination, c’est ce que nous attendons du nouveau directeur.

Refusant de signer un blanc-seing et contestant la procédure qui a permis à Hervé Crès qui a conduit à sa désignation, l’UNEF jugera Hervé Crès sur ses actes concrets en faveur des étudiants, de l’ouverture de Sciences Po et du renforcement de la démocratie interne. Les cinq élus de l’UNEF en Conseil de direction ont ainsi fait le choix de s’abstenir lors du vote sur la proposition de directeur, adressant ainsi comme les autres membres du conseil qui ont voté blanc, nul ou contre, un message fort : l’avenir de Sciences Po passe par des réformes, notamment démocratiques, et nous attendons de la direction comme du gouvernement qu’ils prennent des mesures en ce sens.

Pour plus d’informations contactez-nous : unef.sciencespo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *