Enjeux des élections au CROUS !

A l’approche des élections pour les représentants étudiants au CROUS de Paris – mercredi prochain ! –  les jeunes militants de l’UNEF Sciences Po vous proposent une série d’articles sur les CROUS, ses élus étudiants et le projet de l’UNEF. Vous pouvez également récupérer en Péniche le nouveau numéro de Génération(s) avec un dossier entier consacré à la question !

Du 19 au 30 novembre, les 2.3 millions d’étudiants de France sont invités à se déplacer aux urnes pour élire leurs représentants au CROUS, principale instance de représentation étudiante. Les résultats de cette élection conditionneront le rapport de force qui s’établira avec le gouvernement pendant les deux années à venir et seront décisifs pour la mise en place d’une véritable politique d’amélioration des conditions de vie des étudiants.

L’UNEF Sciences Po se mobilise pour faire de cette élection une grande victoire au service des étudiants ! Le 21 novembre ont lieu les élections à Paris et il est nécessaire que les étudiants se déplacent massivement pour donner de la légitimité à un syndicat qui s’engage pour de véritables réformes sociales. La participation électorale sera décisive dans la distribution des cartes autour de la table des négociations et il est indispensable de montrer au gouvernement que les étudiants ont des problèmes et sont prêts à se mobiliser pour faire entendre leur voix.

Ces élections sont d’autant plus importantes qu’elles déboucheront directement sur des négociations pour une réforme totale du système d’aides sociales. Dès le changement de gouvernement, l’UNEF a obtenu une revalorisation des bourses de 2,1%. Dès la rentrée, la
pétition qu’elle a lancée a recueilli plus de 70 000 signatures et a forcé le gouvernement à annoncer la création d’un nouveau système. Voter pour l’UNEF le 21 novembre, c’est envoyer un message clair au gouvernement pour lui faire comprendre quelle forme doit
prendre ce nouveau système.

Le système de bourses actuel est le même que celui qui a été mis en place il y a 60 ans, incomplet, injuste et inadapté aux besoins des étudiants d’aujourd’hui. Voter pour l’UNEF le 21 novembre, c’est voter pour la reconnaissance d’un véritable statut social étudiant et pour une allocation d’autonomie qui permettrait à chaque étudiant de vivre et d’étudier indépendamment de sa situation familiale.

Le CROUS est aussi l’instance qui gère la vie des étudiants au quotidien, notamment à travers le logement et les systèmes de restauration. Se mobiliser massivement pour le vote
du 21 novembre, c’est envoyer un signal pour dénoncer le désengagement financier de l’Etat dans ce service public à destination des étudiants.

Les enjeux de cette élection ne se trouvent pas seulement dans ce projet d’ampleur qu’est la réforme du système de bourse. Voter pour l’UNEF le 21 novembre, c’est aussi soutenir un syndicat qui s’engage à défendre au quotidien l’accès des jeunes au logement, à la culture, à la santé ou au transport. D’ici aux élections, une série d’articles sera publiée sur ce blog pour vous aider à comprendre l’importance des élus au CROUS, de l’allocation d’autonomie et de l’ensemble des mesures défendues par l’UNEF.

Chaque voix compte pour montrer au gouvernement que la jeunesse est présente et prête à défendre ses intérêts. Voter pour l’UNEF le 21 novembre, c’est donc s’affirmer comme acteur à part entière de la réforme de la condition étudiante sur le point d’être engagée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *