Vote J-3 ! Le rôle des élus étudiants

Du 19 au 30 novembre 2012 les étudiants sont appelés à élire leur représentants aux Crous dans la France entière. A l’IEP c’est mercredi que ça se passe ! Ces élections souffrent d’un taux d’abstention élevé pourtant elles représentent un réel enjeu pour les étudiants. Voter permet de choisir ses élus qui vont pouvoir se battre pour représenter et défendre les aspirations des étudiants et améliorer leur situation. Le CROUS et ainsi les élus étudiants au CROUS dispose en effet de nombreux moyens d’action concrète.
Dans chaque Crous 7 étudiants sont élus pour 2 ans au scrutin proportionnel. Ils participent au fonctionnement de l’établissement à tous les niveaux : conseil d’administration, commissions diverses : commission d’allocation d’études, commission culturelle, commission de restauration, hébergement… et d’une façon générale, toutes les commissions et groupes de travail sur les différentes missions des CROUS. Leur champ d’action est ainsi très large et touche à tous les aspects de la vie étudiante.

                  Le CA est présidé par le recteur, représentant l’Etat. Il est composé de 7 personnalités de l’Etat, 7 étudiants, des représentants des personnels, des représentants des collectivités, des personnalités qualifiées nommées par le recteur et proposées par les étudiants, des personnalités qualifiées nommées et proposées par le recteur et des représentants d’établissements d’enseignement supérieur. Ce qu’il faut savoir c’est que les étudiants sont les seuls représentants élus. Tous les autres administrateurs sont nommés. Cela donne aux élus étudiants une légitimité que les autres n’ont pas. Choisir ses élus au Crous c’est choisir des élus qui connaissent les réalités de la vie étudiante et les priorités des étudiants. C’est permettre que les étudiants puissent prendre part aux décisions qui les concernent directement et ne pas laisser la prise de décisions à des acteurs souvent déconnectés des préoccupations des étudiants.

Aujourd’hui le rôle des élus est d’autant plus important que les CROUS sont mis en difficulté par le manque de moyens alloués par l’Etat. Les élus doivent donc défendre avec vigueur le rôle et l’importance du cette instance qui permet aux étudiants d’être représentés. En outre, les élus CROUS font le lien entre les collectivités, l’université et le CROUS. C’est un travail politique pour développer des projets tel que la construction de cité-U, faciliter l’accès à la culture des étudiants, ou encore d’un demi-tarif dans les transports.

Enfin, le Crous est l’instance privilégiée pour gagner de nouveau de droit. Elle permet aux élus étudiants d’être en contact direct avec des représentants de l’Etat et des régions, et de faire ainsi porter les revendications des étudiants et donc influencer la politique générale et les décisions prises dans les différents domaines de compétence du Crous. Elle permet l’obtention d’avancées concrètes telles la gestion par le CROUS des nouveaux projets de constructions de la région à Bordeaux, une augmentation de 450 000 euros dans le budget du FNAU à Créteil, le Passe Culture à Montpellier.
De même c’est aussi la possibilité de défendre matériellement les étudiants. En siégeant dans des commissions telles celle du FNAU qui attribue l’aide d’urgence, ou la commission de réadmission en cité U les élus peuvent supporter et agir directement sur la situation des étudiants qui font appellent à ces commissions.

Il ne faut pas non plus oublier que ce sont les élus du Crous qui votent ensuite pour les représentants étudiants au conseil d’administration du CNOUS, l’instance nationale qui gère les Crous et participe à la définition de la politique générale du Centre national et des Centres régionaux et se prononce sur le budget du CNOUS et les répartitions de crédits de l’Etat entre les CROUS. Choisir ses élus au Crous c’est donc choisir des élus pour agir localement mais également choisir un projet global !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *