Après les élections, quelle stratégie pour l’UNEF ? Justice sociale, démocratie universitaire, succession…

Au vu des résultats électoraux réalisés par l’UNEF cette année et de notre progression depuis 2005, l’administration ne peut plus nous ignorer. Le mépris affiché de certains de ses membres vis-à-vis des élus étudiants et de nos revendications syndicales ne peut plus durer.

Nous voulons des changements immédiats sur la jurisprudence de la Commission de suivi social, les critères de reconnaissance de l’indépendance financière par Sciences Po sont injustes (avoir un revenu égal ou supérieur à 90% du SMIC).

Combien d’étudiants devront continuer à s’endetter ou à se salarier pour pouvoir payer des frais d’inscription que leurs parents n’ont pas les moyens ou refusent de financer? Combien d’étudiants devront mettre un terme à leurs études à Sciences Po au bout de deux, trois, ou quatre ans, parce qu’ils n’ont pas les ressources financières pour les poursuivre? Combien de fois les élus UNEF devront-ils entendre qu’”il n’y a pas de détresse sociale à Sciences Po” et que le système des frais d’inscription est “juste et efficace” ?

Sur les frais d’inscription, sur l’aide sociale, nous exigeons des engagements de la part des candidats à la direction de l’IEP, des engagements qui aillent plus loin que ceux déjà proposés par les candidats ayant rendu leurs projets publics. L’ouverture du chantier de la linéarisation est une condition sine qua non de notre vote en Conseil de direction. L’intégration des étudiants étrangers extra-communautaires au barême dégressif également. La réforme en profondeur des statuts de la FNSP reste aussi une de nos revendications majeures vis-à-vis des candidats. Nous voulons que soit posée la question du modèle de financement de Sciences Po, de la séparation IEP-FNSP, nous voulons un Conseil d’administration décisionnaire sur les questions budgétaire qui soit paritaire, c’est-à-dire composé d’élus étudiants, enseignants et salariés de Sciences Po. Les candidats et le gouvernement doivent s’engager pour la justice sociale et la démocratie universitaire à Sciences Po, comme dans le reste de l’enseignement supérieur.

En nous apportant votre soutien lors des élections et en signant régulièrement nos pétitions vous nous permettez de faire avancer les droits étudiants à Sciences Po. Pour continuer à nous soutenir et amplifier le poids de l’UNEF vis-à-vis de l’administration et du gouvernement, adhérez à l’UNEF. N’oubliez pas que vous pouvez toujours venir assister à nos réunions du lundi soir, nous poser vos question et nous faire part de vos remarques ou critiques ! Rendez-vous à 19h15 ce lundi 18 février en salle 201 au 28 rue des Saints-Pères !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *