L’UNEF soutient le collectif des enseignants vacataires

Récemment, les enseignants vacataires de langue de Sciences Po se sont vus interdire d’enseigner dans plus de deux cours par semaine. Contre cette idée d’être des enseignants “jetables”, les professeurs de langue se sont engagés dans un mouvement pour la création d’un nouveau statut enseignant qui remplacerait celui de vacataire, aujourd’hui utilisé de manière abusive par l’administration de Sciences Po. L’UNEF affirme sa solidarité avec ce mouvement.

En effet, les enseignants de langue à Sciences Po ont actuellement un statut ne leur donnant droit qu’à un emploi précaire (aucune sécurité de l’emploi, une rémunération moindre, pas de congés payés…). L’administration, en n’avertissant les enseignants vacataires des suppressions de cours qu’à la dernière minute et en refusant d’accorder des contrats de travail, nie la reconnaissance économique et symbolique qui est due à ces enseignants de par leur implication.

Cette situation précaire des enseignants de langue n’est pas sans conséquence sur la formation des étudiants ! En effet le statut instable de vacataire ne donne pas les moyens aux enseignants de prévoir un cours sur le long terme qui s’adapterait aux besoins des étudiants ou de s’inscrire réellement dans le projet pédagogique de Sciences Po, ceci alors même que les langues sont un des outils fondamentaux de notre formation. De plus, la limitation d’heures de cours que peut effectuer un enseignant vacataire sur un semestre diminue l’offre de cours proposée aux étudiants.

L’UNEF s’inquiète des conséquences des difficultés rencontrées par les enseignant vacataires sur nos formations : nous exprimons donc notre solidarité aux enseignants de langue qui revendiquent la création d’un nouveau statut. Cela permettrait de diminuer le nombre d’emplois précaires à Sciences Po, d’apporter une reconnaissance aux enseignants de langue mais aussi d’améliorer la qualité de nos formations. Le groupe de travail sur les enseignements de langue de ce semestre sera l’occasion de souligner ce point.

Pour exprimer votre solidarité avec les enseignants de langue: signez la pétition !
http://www.petitions24.net/les_enseignants_jetables_de_sciences-po

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *