Reconnaissance du Front National à l’IEP de Paris : L’UNEF s’engage à s’opposer au Front National partout où il s’exprimera

Communiqué de Presse

Ce jeudi 1er Octobre a débuté la procédure de reconnaissance des associations à l’IEP de Paris. Cette procédure vise à faire reconnaître des groupement d’étudiant-e-s ayant un projet associatif, allant des groupements politiques aux associations culturelles, humanitaires ou sportives. Chaque association doit obtenir 120 soutiens pour être reconnue et chaque étudiant-e a deux voix pour soutenir des associations. Une fois la période d’expression des soutiens terminée, c’est la Commission Paritaire de l’IEP qui reconnaît officiellement les groupement d’étudiant-e-s.

Le Front National Sciences Po a obtenu en peu de temps les 120 voix requises. C’est d’abord le fait d’un détournement démagogique de la procédure de reconnaissance : en faisant de la reconnaissance de leur organisation un enjeu démocratique, et non un débat sur le fond de leur programme, ces militants dépolitisent la procédure de reconnaissance tout en prétendant y voir une vague d’adhésion à leurs idées.

On peut également s’interroger sur l’impact qu’a eu la couverture médiatique disproportionnée dont ont bénéficié ces quelques étudiants quant au résultat final.

L’UNEF Sciences Po se refuse à accepter la normalisation du discours du Front National véhiculée par la nouvelle légitimité dont se revendiquent les créateurs du FN Sciences Po.

Nous restons convaincu-e-s de l’incompatibilité entre les valeurs progressistes dont l’enseignement supérieur doit être un vecteur et le caractère profondément réactionnaire et démagogique de ce parti d’extrême droite. C’est aux côtés de toutes les organisations et associations progressistes de Sciences Po que nous continuerons de leur porter la contradiction.

Dès demain, l’UNEF Sciences Po et plusieurs organisations et associations signataires inviteront les étudiant-e-s, par un appel unitaire, à se réunir en Assemblée Générale ce lundi, afin de débattre des modes d’action contre les idées du Front National.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *