Reconnaissance du Front National à Sciences Po : Menaces personnelles et collectives contre les miltiant-e-s de l’Unef, l’extrême droite montre son vrai visage

Communiqué de Presse

Suite à l’obtention par le Front National Sciences Po des 120 soutiens nécessaire à sa reconnaissance à l’IEP de Paris, l’UNEF Sciences Po a proposé aux étudiant-e-s de venir s’exprimer sur l’extrême droite en collant des post-it sur un mur d’expression. La question : « Et pour toi, c’est quoi l’extrême droite ? ». L’objectif étant de permettre à tout-e-s les étudiant-e-s de s’exprimer sur le sujet, et non pas uniquement les 120 personnes ayant soutenu la reconnaissance du Front National Sciences Po.

La mise en place de ce mur d’expression a fait réagir l’extrême droite sur les réseaux sociaux. La publication sur la page facebook de l’Unef Sciences Po à ce sujet a été partagée par divers pages et militant-e-s d’extrême droite. Plusieurs d’entres eux/elles se sont aussi exprimé-e-s par des commentaires xénophobes, insultants voire menaçants sur la publication de l’Unef Sciences Po.

De plus, une militante de l’Unef Sciences Po a été visée personnellement par des menaces adressées par message privé à la page « Unef Sciences Po » ainsi que par des publications insultantes sur twitter. Deux plaintes seront déposées ce lundi, en son nom et au nom de l’Unef Sciences Po.

Ces réactions d’une grande violence nous montrent une fois de plus le vrai visage de l’extrême droite. Les premier-e-s défenseur-se-s du Front National sont membres de divers groupuscules d’extrême droite et tiennent un discours violent, ouvertement xénophobe, sexiste, homophobe et transphobe. Ce sont les mêmes qui en viennent à user de menaces personnelles et collectives envers les militant-e-s de l’Unef Sciences Po lorsque le syndicat étudiant rappelle sa volonté de lutter contre la diffusion des idées du Front National à Sciences Po.

L’UNEF réaffirme aujourd’hui sa détermination à lutter contre les idées d’extrême droite partout où elles s’exprimeront. L’UNEF invite toutes et tous les étudiant-e-s de Sciences Po interpellé-e-s par la reconnaissance du Front National à Sciences Po et ses conséquences à se rendre en assemblée générale ce lundi 5 Octobre à 14h45.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *