Validations : de nettes avancées mais des problèmes persistants


🇬🇧 English version below ⬇

Depuis plus de trois semaines, l’UNEF se mobilise pour alerter l’administration sur les difficultés rencontrées par les étudiant.e.s et sur le renforcement des inégalités de conditions d’études pendant le confinement.

Le 10 améliorable que nous avons défendu fermement, et qui était soutenu par la communauté étudiante (plus de 1100 signatures pour la pétition lancée avec Solidaires étudiant-e-s) n’a pas été retenu. Cependant, nous avons obtenu plusieurs concessions grâce à la mobilisation intense de ces dernières semaines, telle que la garantie qu’il n’y ait pas de redoublement, la non comptabilisation des notes de ce semestre pour la sélection en 3A, la sélection en master et l’attribution des mentions, l’allongement de la durée pour les examens (48h au lieu de 24h) ou encore la promesse d’un allègement de la charge de travail pour le cours de statistiques (1A).

Ces changements, même s’ils ne sont pas pleinement satisfaisants, étaient loin d’être gagnés il y a quelques semaines. La pétition pour le 10 améliorable, l’envoi de plus de 300 témoignages à la direction et aux enseignant.e.s, les rendez-vous quotidiens avec l’administration (plus de 30h de réunion) ont permis de faire bouger les lignes initiales.

Reste que de nombreux problèmes demeurent :

  • La charge de travail reste trop élevée. Les examens finaux sont maintenus. Nous continuons donc à nous mobiliser à tous les niveaux pour alléger la charge de travail. Si vous faites face à des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter.
  • Les étudiant.e.s qui valideront leur semestre en conditionnelle devront rattraper leurs crédits l’année prochaine. Les aménagements à venir ne doivent pas créer un cercle vicieux et pénaliser des étudiant.e.s déjà fragilisé.e.s.
  • Si l’administration a indiqué que des cours avec des notes en-dessous mais proches de la moyenne seraient validés, il faut communiquer officiellement un seuil pour rassurer la communauté étudiante.
  • Le maintien des notes est décrit comme simplement indicatif, mais, pour le moment, elles continueront de figurer sur le relevé de fin de semestre. La pression aux résultats demeure. Les notes continueront de jouer un rôle pour les candidatures dans d’autres universités internationales (notamment pour les exchanges). Nous demandons que les notes ne soient pas indiquées sur le bulletin principal mais seulement sur sa version détaillée.
  • La diplomation restera conditionnelle à la certification C1. Le passage de cette certification en ligne a été proposé aux étudiant.e.s dont la session d’IELTS a été annulée. Nous demandons que cette possibilité soit offerte à tou.te.s les étudiant.e.s.

Si la situation est loin d’être idéale, ce communiqué est la preuve que des améliorations significatives du cadre de validation et la prise en compte des difficultés des étudiant.e.s sont possibles. Nous continuons donc à rester fortement mobilisé.e.s dans la suite de ce semestre pour obtenir de nouvelles avancées.

Nous remercions tou.te.s les étudiant.e.s, qui ont remarquablement bien réagi face à l’attente des modalités d’évaluation du semestre ; tou.te.s ceux.elles qui ont signé notre pétition, et qui nous ont envoyé leurs témoignages via les réseaux sociaux : c’est grâce à vous que notre voix peut se faire entendre ;

Nous remercions Solidaires étudiant-e-s, avec qui nous avons organisé une intersyndicale efficace et pertinente ;

Nous remercions les doctorant.e.s mobilisé.e.s, qui ont soutenu nos initiatives. ;

Nous remercions la majorité des enseignant.e.s qui ont contribué à obtenir l’absence de classement.

Vos représentant.e.s de L’UNEF Sciences Po et les candidat.e.s de SPES

—–

🇬🇧 English version

Validations: clear progress but persistent problems

For more than three weeks, UNEF has been mobilising to alert the administration about the difficulties encountered by students and the reinforcement of inequalities in study conditions during confinement.

The 10 Improvable 10 that we strongly defended, and which was supported by the student community (more than 1100 signatures for the petition launched with Solidaires étudiant-e-s) was not retained. However, we obtained several concessions thanks to the intense mobilization of the last few weeks, such as the guarantee that there will be no repetition, the non-counting of this semester’s marks for the selection in 3A, the selection in master and the attribution of mentions, the extension of the duration for the exams (48 hours instead of 24 hours) or the promise of a lightening of the workload for the statistics course (1A).

These changes, although not fully satisfactory, were far from being won a few weeks ago. The petition for the Improvable 10, the sending of more than 300 testimonials to the principal and teachers, the daily meetings with the administration (more than 30 hours of meetings) have helped to move the initial lines.

However, many problems remain:

  • The workload is still too high. The final exams are being maintained. We therefore continue to mobilize at all levels to lighten the workload. If you are facing difficulties, please do not hesitate to contact us.
  • Students who will validate their semester on parole will have to make up their credits next year. Future changes should not create a vicious circle and penalize students who are already weakened.
  • If the administration has indicated that courses with grades below but close to average will be validated, a threshold must be officially communicated to reassure the student community.
  • The maintenance of grades is described as merely indicative, but for the time being they will continue to appear on the end-of-term transcript. The pressure for results remains. The grades may still influence the students applying for other universities’ master/PhD programs. We ask that grades not be shown on the main report card but only on the detailed version.
  • Graduation will continue to be conditional on C1 certification. This online certification has been offered to students whose IELTS session has been cancelled. We request that this option be offered to all students.

While the situation is far from ideal, this release demonstrates that significant improvements in the validation framework and the accommodation of student difficulties are possible. We therefore continue to remain strongly mobilized in the remainder of this semester to achieve further progress.

We would like to thank all the students, who have reacted remarkably well to the expectations of the semester’s evaluation methods; all those who have signed our petition, and who have sent us their testimonials via social networks: it is thanks to you that our voice can be heard;

We would like to thank Solidaires étudiant-e-s, with whom we organized an effective and relevant inter-union meeting;

We thank the mobilized doctoral students, who supported our initiatives ;

We thank the majority of the teachers who contributed to the lack of ranking.

Your UNEF Sciences Po representatives and SPES candidates

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *