vie associative

1 post

La créditation de l’engagement associatif: une fausse bonne idee

Lorsqu’à la Commission Paritaire, le projet de créditation de la vie associative, porté par Nouvelle Donne, nous a été soumis, nos 3 élus se sont prononcés contre. Allons plus loin: nos élus refuseront l’an prochain les crédits qui leurs seront offerts pour leur présence dans les Conseils. La polémique fait rage, aussi nous parait-il temps de revenir sur ce débat. Sur le projet en lui-même, d’abord. Concrètement, les associations reconnues en début d’année devront déposer un dossier, avec le nom des membres actifs proposés (obligatoirement des membres “statutaires” du bureau, c’est à dire les présidents, vice présidents, secrétaires et trésoriers) pour les crédits, mais aussi des “objectifs”. Une Commission validera ces objectifs « ou demandera des corrections », puis en fin d’année, verra s’ils ont bien été atteints. En ce qui concerne les élus syndicaux, il faudra qu’ils soient présents à au moins 80% des conseils pour avoir les crédits.Passons sur les accusations d’électoralisme qui n’intéressent personne: c’est sur le fond que nous trouvons cette reforme inutile, mal ficelée, voire néfaste.